Les sourcils reflètent nos émotions et en disent long sur nous. Ils apportent du caractère au visage et jouent beaucoup sur le regard. À vous de décider quelle image vous souhaitez donner aux autres : plutôt naturelle ? Sophistiquée ? Un peu des deux ? Heureusement, tout est possible aujourd’hui avec les nombreuses techniques qui ont été développées ces dernières années au service de vos sourcils.

Sourcils : des habitudes à revoir

Comme vous le savez, la mode existe aussi pour les sourcils : souvenez-vous des arcs fins et discrets qui nous ont incités à user encore et toujours de notre pince à épiler. Guetter chaque matin, face au miroir, le poil à éradiquer, était une pratique inscrite dès l’adolescence. C’est ainsi que l’on s’est retrouvé avec un système pileux local qui se venge, soit avec une repousse dans tous les sens de poils indomptables, soit avec des trous dans la ligne des sourcils, du fait d’une usure totale des bulbes pileux.

De plus, quel matériel utilisez-vous ? Il ne faut pas lésiner sur une pince à épiler de qualité qui ne casse pas le poil. Placez-vous face à la lumière mais, surtout, oubliez votre miroir grossissant : vous devez travailler votre sourcil en le voyant dans son ensemble.

N’utilisez jamais le fil qui casse le poil quand on ne sait pas s’en servir ou la cire qui n’enlève pas forcément le bulbe et qui abîme, du fait de sa chaleur, la peau, fine et fragile à cet endroit du visage.

Une harmonie à trouver pour votre visage

Le sujet du sourcil connait de longs développements quant à son importance. Les sourcils sont considérés comme essentiels à l’équilibre de vos traits et pour apporter un plus à votre regard, en lui redonnant de l’intensité. A contrario, des sourcils mal dessinés peuvent donner un aspect éteint, triste et fatigué à votre regard : s’ils sont trop fins, par exemple, ils auront tendance à vieillir votre visage.

Grâce à l’étude de la morphologie de votre visage, qu’il soit rond, ovale, carré ou triangulaire, la forme des sourcils va corriger certains déséquilibres (yeux tombants, nez trop présent…).  En redessinant l’arc et la pointe de vos sourcils, une nouvelle harmonie des traits se dégage, avec un regard plus éclatant.

Ainsi des sourcils droits, presque horizontaux, vont redonner du caractère à votre visage longiligne alors que dans le cas d’un visage rond, des sourcils arqués vont l’allonger. Même chose pour un visage carré qui se verra adouci grâce à des sourcils plutôt épais à forme circonflexe et à longue pointe. Un visage triangulaire aura besoin d’une ligne arrondie et arquée tandis que votre visage ovale supportera toutes les formes de sourcils.

Dans tous les cas, il y a une règle d’or à respecter : la ligne sourcilière doit être plus longue que vos yeux.

Prête à prendre soin de vos sourcils ?

Vous l’avez compris : ce n’est pas parce que votre star préférée a des sourcils en accent circonflexe que vous devez faire la même chose. Une fois avoir fait « l’état des lieux » et établi la meilleure ligne pour vos sourcils, il est temps de passer à l’action.

  • Si vos sourcils sont trop fins, laissez les poils repousser : il faut au moins trois mois pour retrouver une densité normale
  • La tête du sourcil ne doit jamais débuter après le coin interne de votre œil et, pour la queue du sourcil, vous placez un bâtonnet de la narine au coin externe de l’oeil pour en déterminer la fin
  • Respectez leur ligne naturelle et travaillez par étape pour l’améliorer et l’adapter à votre visage : on épile toujours par le bas, jamais par le haut !
  • Une fois la ligne trouvée, ne faites usage de votre pince à épiler qu’une fois par mois, toujours dans le sens de la pousse pour bien retirer le bulbe. Certains poils sont trop longs ou trop broussailleux ? Utilisez de petits ciseaux fins pour les couper un par un et de biais
  • Pour respecter la meilleure symétrie possible de vos sourcils, procédez petit à petit en passant alternativement d’un sourcil à l’autre

L’art de l’esthétique au service de vos sourcils : à chaque problème, sa solution !

Vous avez suivi à la lettre les nouvelles règles pour vos sourcils mais le résultat n’est pas impeccable.

Pour de petits défauts, vous pouvez utiliser un crayon, un feutre, un fard ou un mascara à sourcils pour apporter les corrections nécessaires.

Mais pour rattraper de grosses irrégularités voire combler des trous, il faut faire appel à des techniques que connaissent bien les professionnels de l’esthétique comme la coloration qui donne une impression de sourcils plus fournis, l’extension de sourcils pour une densité immédiate et enfin la micro ou la dermo-pigmentation.

Toutefois, le leitmotiv reste le même : être au plus près de votre tonalité naturelle.

On peut essayer de faire soi-même la coloration de ses sourcils mais cela présente un risque car certains composants agressifs peuvent représenter un danger du fait de la proximité de vos yeux. D’autre part, il faut toujours associer sa couleur de sourcils à celles des racines de ses cheveux : évitez la décoloration de vos sourcils qui va enlever du caractère à votre visage.

Le maquillage, la coloration, l’extension de sourcils sont à refaire régulièrement. Si vous souhaitez une solution plus pérenne, il vous faut réfléchir à des techniques plus durables proposés par les professionnels du sourcil : la micropigmentation, le maquillage semi-permanent ou le tatouage.

Grâce à un travail minutieux au cours duquel on dépose point par point les pigments avec une petite aiguille entre les poils, le résultat est très satisfaisant pour redonner l’illusion d’une ligne et d’une parfaite densité de vos sourcils : c’est la micropigmentation qui va durer d’un à deux ans. Cette technique permet d’attendre une repousse du poil quand on a dû subir un traitement lourd, par exemple.

Le maquillage semi-permanent peut durer jusqu’à 4 ans car le pigment entre plus profondément dans l’épiderme avec un rendu esthétique efficace mais à l’aspect moins naturel que pour les autres techniques.

En résumé : plus d’épilation excessive, le respect de l’implantation naturelle des poils, une forme sourcilière respectueuse de votre physionomie, qu’on entretient régulièrement d’une main légère : le capital du sourcil n’est pas éternel !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici